lundi 17 décembre 2012

Arroser avant la pluie ?

Je l'ai fait il y a deux heures et voici la pluie... Mais pourquoi s'est-il donc cassé le corps à arroser, nouvelle fonction de ma brouette dans laquelle je met une grande poubelle. J'ai trouvé un puits derrière une "maison", puits non utilisé et sans protection. Il avait simplement une plaque de béton autour. J'ai puissé toute son eau. En fait, il n'est pas très profond. Mais je préfère prendre mon eau ici incognito qu'à la pompe commune. On risque de m'accuser que j'ai mis à sec le puits et je ne veux pas prendre ce risque.

Mais comme j'ai vu qu'un des plants de tomates a crevé, cela m'a énervé et j'ai décidé de prendre un peu plus soin (notamment en l'arrosant) de ce groupe de 15 que j'ai dans le jardin d'un voisin, plants plantés dans du sable.

En apparence, je n'ai pas qu'arroser car, en fait, j'ai ajouté une poignée de sulfate d'ammonium. J'en avait mis à deux plants et j'ai vu une réaction 10 jours après, feuillage d'un vert spécial. Puis, j'ai attendu. Quand j'ai vu que surtout l'un des plants était vraiment bien en fleurs, alors j'ai décidé d'en mettre aux autres. D'où mon arrosage, en fait un épandage de sulfate d'ammonium dilué dans de l'eau.

Les nitrites et nitrates sont en voie de réhabilitation, pas encore dans le grand public mais en tout cas par l'académie de médecine.

C'est dans une enceinte réputée, l'hôpital de la Pitié-Salepêtrière, et fort d'un plateau de professeurs prestigieux que va avoir lieu, le 31 mars, sous le patronage de l'Académie de médecine, un colloque scientifique « qui décoiffe » consacré à l'évolution de la science médicale concernant les nitrates et les nitrites.

Avec un message politiquement incorrect, à contre-courant du dogme actuel : « Loin d'éviter la consommation de nitrates, les autorités sanitaires devraient s'assurer que nous en consommons tous suffisamment. »

Autre article : De nombreux bénéfices avérés pour la santé (colloque médical).

Bon, j'ai dérivé quand au titre de ce post.

En arrosant avant la pluie, je pense qu'on prépare le sol à une meilleure préparation à recevoir l'eau, limitant ainsi le ruissellement. Là où c'est mouillé, l'eau va plus facilement pénétrer... Il me semble (dans le cas particulier de mes 15 plants dans du sable, évidemment, cela n'a pas d'importance)... Et comme c'est aux pieds des plants... C'est au final plus d'eau mis en réserve pour eux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire