dimanche 18 novembre 2012

Un des coupables ?

L'on m'as dit que si je ne traitais pas à la floraison, je n'allais pas avoir de tomates.
Je restais sceptique... mais avait mis une petite émission de traitement qu'on m'a apporté à proximité d'un plant, lequel seul a alors eu des tomates (bien avant les autres). Coïncidence car c'était par ailleurs le plant le plus exposé au soleil (le premier le matin et le dernier le soir) et d'avoir eu largement plus de 100 boutons ?
Puis j'ai pu voir le plant que j'avais mis chez le voisin qui ne l'avait pas arrosé (il était donc petit à côté des miens) mais qui avait plus de 24 tomates. Ce plant était plus ensoleillé que les miens et n'avait reçu aucun traitement.

Puis dans mon nouveau jardin dans lequel j'ai transféré des plants de plus d'un mètre, j'ai pu voir une sorte d'araignée sur une fleur. J'ai été cherché mon produit de traitement, j'en ai pulvérisé sur elle, ce qui l'a tuée.

Autre cliché :
Depuis, m'étant en plus informé sur les matières actives de mon traitement, je traite. Et j'ai acheté un second produit de traitement avec une autre matière active. J'en ai donc trois désormais dans ma mixture.
Je traite le matin s'il a plu toute la nuit. La dernière fois, j'ai traité un soir car j'ai vu des insectes tournoyer autour de mes fleurs, lesquels ne me semblait pas être des pollinisateurs. J'ai imaginé qu'ils étaient attiré par le pollen produit dans la journée... et j'ai traité pour qu'ils n'y touchent pas, pour que la pollinisation ne soit pas sabotée...
Je veux avoir des tomates, première étape. Ensuite éventuellement de faire des ajustements.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire